IdT – Les idées du théâtre


 

Préface

L’Histoire de Tobit représentée par personnages en forme de tragi-comédie

Fourmennois, Gabriel

Éditeur scientifique : Cullière, Alain

Description

Auteur du paratexteFourmennois, Gabriel

Auteur de la pièceFourmennois, Gabriel

Titre de la pièceL’Histoire de Tobit représentée par personnages en forme de tragi-comédie

Titre du paratexteAvertissement sur l’introduction des personnages

Genre du textePréface

Genre de la pièceTragi-comédie

Date1601

LangueFrançais

ÉditionUtrecht, Salomon de Roy, 1601, in-4°. (Numérisation en cours)

Éditeur scientifiqueCullière, Alain

Nombre de pages1

Adresse source

Fichier TEIhttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/tei/Fourmennois-Tobit-Preface2.xml

Fichier HTMLhttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/html/Fourmennois-Tobit-Preface2.html

Fichier ODThttp://www.idt.paris-sorbonne.fr/odt/Fourmennois-Tobit-Preface2.odt

Mise à jour2014-12-08

Mots-clés

Mots-clés français

Mots-clés italiens

DrammaturgiaMusica tra gli atti ; assenza di personaggi inattivi sulla scena ; entrata ed uscita dei personaggi

AttoriCommedianti che recitano più parti

ScenografiaTravestimenti che permettono ai commedianti di recitare più parti ; divertimento cantato e ballato tra gli atti

FinalitàRicreazione

Mots-clés espagnols

DramaturgiaMúsica entre los actos ; ausencia de personajes inactivos en el escenario ; entradas y salidas de los personajes

Actor(es)Actores con varios papeles

EscenografiaDisfraces que permiten a los actores desempeñar varios papeles ; entretenimiento cantado y bailado entre los actos

FinalidadRecreación

Présentation

Présentation en français

Pour cette Histoire de Tobit, qui est son unique expérience théâtrale, Gabriel Fourmennois ne se préoccupe nullement des règles classiques et semble ignorer toutes les pièces scolaires latines qui ont été publiées sur le sujet au cours du XVIe siècle, tant aux Pays-Bas qu’en Allemagne. À défaut d’être un grand poète tragique, il a le goût des spectacles et connaît bien l’ambiance des salles et les réactions du public. Il sait ce que signifie divertir, instruire, édifier, capter et retenir l’attention1. Son texte est accompagné, au début et à la fin, d’un bon nombre d’avertissements et d’observations qui sont moins destinés aux lecteurs qu’aux acteurs et éventuels metteurs en scène. Il y analyse sa pièce sous l’angle de la représentation, s’interroge sur sa durée et sa « prolixité », note les habitudes des « auditeurs », qu’il entend respecter, même s’il ne les approuve pas totalement. Cette perception du théâtre, depuis l’avant-scène et le parterre, est assez rare à l’époque pour être ici soulignée. Dans cet « Avertissement sur l’introduction des personnages », l’auteur s’intéresse aux personnages, précisant les règles dramaturgiques qui leur sont relatives (absence de personnage inactif sur scène, règles d’entrée et de sortie) et envisageant la représentation dans son aspect pratique (un même comédien, changeant de déguisement, pouvant assurer plusieurs rôles).

Texte

Avertissement sur l’introduction des personnages    

Il faut noter que jamais aucun personnage ne doit être en vue sur le théâtre s’il n’y a à faire pour parler, épier ou écouter. Semblablement, feignant d’aller à quelques affaires, nul ne doit jamais retourner par où il était venu. Et dès que les uns sortent ou partent du théâtre, les autres qui doivent parler doivent être entrés en vue, de façon que jamais le théâtre ne doit être sans acteur, si ce n’est entre deux actes, tandis que pour la récréation et renouvellement des esprits, par intervalles, il s’y joue de quelques instruments ou s’y chante quelque musique selon la convenance de l’acte.

D’autant que j’ai eu plus affaire2 de la représentation de plusieurs personnages que des nominations, pour n’avoir point l’empêchement3 de tant de divers noms, je me suis en plusieurs endroits servi d’un même nom, tellement que les douze parlants répartis selon l’ordre ci-devant déclaré, se déguisant quelque tant soit peu en leurs habits, pourront facilement accomplir le tout, remettant néanmoins l’effet à la dévotion des acteurs, auxquels j’ai bien voulu présenter les formulaires susdits4.